Le United Center

Chicago Bulls United Center

Tout savoir sur l’antre des Bulls !

Arène sportive située dans le quartier de Near West Side, à proximité du Loop à Chicago, dans l’Illinois. L’adresse exacte de l’United Center est 1901 West Madison Street.
La salle est célèbre pour accueillir les matchs de basket NBA des Chicago Bulls et de Hockey NHL des Blackhawks.
Attachez vos ceintures, mettez votre casquette des Chicago Bulls, les épiciers vous font traverser l'Atlantique pour vous faire visiter une des salles de basketball les plus mythiques au monde !

Sommaire:

Histoire de l’United Center

Le Chicago Stadium

Les Bulls jouaient, avant la construction de ce stade, au Chicago Stadium. Ce dernier avait ouvert ses portes en 1929 et était considéré à l’époque de son inauguration comme le plus grand complexe sportif des Etats-Unis.
A la fin des années 80, le propriétaire des Blackhawks (et du stade) et le maire de la ville décidèrent d’engager des travaux pour remplacer la salle pour une plus grande et plus moderne.
Le dernier match qui y sera joué par l’équipe de basketball des Bulls aura lieu en mai 1994. En plein pendant la retraite de 2 ans de Michael Jordan. Ce qui fait qu’au moment où il décide de se retirer son dernier match à domicile était au Chicago Stadium; et quand il revient sur les parquets les Bulls ont déménagé à l’United Center.
Petite anecdote sur The Madhouse on Madison, il accueillait en son sein un des plus grand orgue d’Amérique. Vous avez bien lu, un orgue de type musical, qui rythmait les rencontre.

Les Propriétaires

Sur le papier il n’y a qu’un seul propriétaire, privé, le United Center Joint Venture (UCJV). Il s’agit en fait d’un association à 50/50 entre les franchises des Bulls et des Blackhawks.
In fine c’est donc Jerry Reinsdorf le propriétaire de l’équipe de Basket et Rocky Wirtz le propriétaire de l’équipe de Hockey sur Glace.

La construction

L’agence d’architecte retenue pour désigner l’United Center était l’agence Populous, agence leader quand il s’agit de construire des stades et arènes sportives.
La première pierre fut posée en avril 1992, quelques années après la date définie au préalable, à cause d’une petite récession et d’un marché de l’immobilier instable.
Il fallut un peu plus de 2 ans, 3500 tonnes d’acier et 175 millions de $ pour le construire. L’ensemble s’étend sur plus de 19 Hectares. Un soin particulier a été apporté à l’acoustique de la salle, pour reproduire et amplifier l’effet “ROAR” qu’il y avait dans le Chicago Stadium, qui était réputé pour être la salle la plus bruyante du circuit NHL.

Les rénovations

Niveau 300
La saison 2009/2010 a vu l’United Center se transformer légèrement. Le niveau 300 a été rénové, avec l’ajout de télévisions pour suivre les matchs, et de nouveaux kiosques pour profiter d’encore plus de nourriture !
Le parquet
Pour la saison 2015/2016 de nombreux changements ont été apportés au parquet de la salle:
  • la taille du logo a augmenté
  • la police de caractère utilisé sur les côtés des lignes a évolué
  • les lignes qui forment le périmètre du terrain de basketball sont passées du rouge au noir.
Un nouveau panneau d’affichage
En 2019 c'est le panneau d’affichage qui a été changé entièrement. C’est désormais le plus grand qui existe tous stades NHL et NBA confondus. Un concentré de technologie !

Le nom et les surnoms de la salle

Comme c’est d’usage aux U.S. (et comme cela commence à se faire en France), les salles de sports sont sponsorisées. Elles portent donc le nom de leur sponsor principal. Dans ce cas, c’est la compagnie aérienne United Airlines, dont le siège social est à Chicago, qui sponsorise le stade.
Le contrat qui lie la salle et le sponsor est conclu pour des dizaines d’années. United Airline paierait près d’1,8 millions de dollars par an.
Les surnoms
  • The UC (diminutif),
  • The House that Jordan Built (en l’honneur du GOAT, qui a rendu la franchise et donc la salle célèbre dans le monde entier),
  • The Madhouse on Madison (vestige du Chicago Stadium, qui était le plus bruyant des stades)
  • The Chicago Stadium

Les évènements qui y ont (eu) lieu

En plus des matchs de Hockey sur Glace et de Basketball, l’United Center accueille de nombreux autres évènements:
  • Du catch (WWE)
  • Des concerts (Madonna, Lady Gaga, U2, Coldplay, Kanye West…)
  • Des spectacles (Disney On Ice…)
  • Des rassemblements politiques (convention démocrate, …)

Comment s’y rendre ?

En voiture

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour vous rendre à l'United Center. La voiture, vous pouvez vous y garer aisément, moyennant un billet de 22$ à 40$ pour les places les moins chères.
En venant du Nord, prenez la Interstate 90 Est et prenez la sortie Madison Street
En venant du Sud, prenez la Interstate 55 North et prenez la sortie Damen, il vous faudra une petite dizaine de minutes pour arriver à l’United Center
Par l’Est, prenez Madison Street depuis le Loop
Par l’Ouest, prenez la I-290 et sortez à la 28A, prenez Damen Avenue vers le Nord jusqu’à Madison Street.

En transports en commun

En Métro vous pouvez prendre les lignes Orange, Verte, Violette ou Brun et sortir à Madison
En Bus, la ligne #20 dessert Madison, mais les soirs de matchs vous pouvez aussi prendre la #19

Quels sont les prix des tickets pour voir les Bulls ?

Le nombre de places

Les jours de match de basketball avec les Bulls il y a environ 21000 places disponibles. Il y en a 2 000 de moins pour les matchs de Hockey, l’arène nécessitant plus de place. Pour les concerts il n’est pas rare de pouvoir y tenir à 25 000, la majorité des spectateurs étant debout.

Les types de places

Vous avez bien sûr des places simples, pour lesquelles vous payez en fonction de ‘l'emplacement. Le United Center dispose également de sièges Club (qui donnent accès à des sièges plus spacieux, et un service premium), de suites de luxe et des places avec les pieds sur le parquet.

Le prix des places

Pour la saison régulière, les prix varient d’une trentaine de dollars pour les places les plus hautes (niveau 3) à plusieurs milliers de dollars pour celles sur le terrain. Ils peuvent encore grimper si l’équipe atteint les PlayOffs. L’épicier Jean-Charles se souvient qu’ils avaient doublé pour un match d’une des dernières campagne de Play-Off qu’il a été voir.

Les animations et boutiques

Vous trouverez bien sûr tout un tas de kiosques pour trouver de la nourriture lors des matchs. Des frites, des Hot-Dogs, des sodas, des bières, tout y est !
Dans l’atrium vous trouverez également un accès au Madhouse Team Store, une boutique spécialisée dans le merchandising, les maillots et casquettes des Bulls et des Blackhawks de presque 1 000 m2. Le magasin propose régulièrement des nouveautés, et des opérations spéciales. Il y a une collection de Jersey assez impressionnante ! L’épicier Jean-Charles s’y était offert un Jersey de Derrick Rose ! Un peu plus élitiste, il y a un bar le Mad West, et un restaurant / club le Queenie’s.

Les Statues

Une des particularité de l’U.C., ce sont les statues de sportifs célèbres des clubs qui y ont joué & qui ont donné leurs lettres de noblesse au stade.

La Statue de Michael Jordan

Si il y a bien un joueur qui méritait sa statue, c’est bien the Greatest Of All Time !
Les sculpteurs choisis par la direction des Bulls, le couple Rotblatt-Amrany, proposa plusieurs design. Celui retenu est une la pose la plus connue de Jordan, son Dunk mythique, celui qui allait devenir le symbole de sa marque de sportswear.
Elle a été dévoilé en novembre 1994, elle est fabriquée en bronze, mesure un peu plus de 5 mètres et repose sur un socle en granit sur lequel est écrit “The best there ever was. The best there ever will be” (il n’y a pas besoin de traduction, c’est assez explicite !). Une deuxième citation y a été apposée, après la “vraie” retraite du numéro 23:
“At that moment I knew, surely and clearly, that I was witnessing perfection. He stood before us, suspended above the earth, free from all its laws like a work of art, and I knew, just as surely and clearly, that life is not a work of art, and that the moment could not last.”
une trèèèèèèèès longue liste de records personnels y est également sculptée.
Elle est visible dans l’Atrium du stade.

Les autres statues

Bobby Hull & Stan Mikita, joueurs de Hockey sur Glace des années 60, gardent l’entrée du stade Scottie Pippen, le célèbre coéquipier de Jordan a son propre buste en bronze qui trône dans le stade depuis avril 2011 Johnny “Red” Kerr, figure emblématique des Bulls, qui a servi la franchise pendant plus de 30 ans réside également dans le stade. 



Produit ajouté au comparateur