Casquettes à Lyon, Dijon et Mâcon

Retrouvez une sélection de caps NBA, NFL & NHL en boutique !

Que ce soit New Era, '47 Brand ou Mitchell and Ness, les épiciers s'y connaissent en casquettes, c'est même la toute première "importation" de l'épicier Jean-Charles !
{ALERTE ANECDOTE}
Back in the days, il y a une vingtaine d'années, il avait acheté une casquette New Era (bleue claire avec des bandes blanches) des Yankees de New York sur un des premiers sites américains dédiés à la vente de caps, et avait attendu des semaines avant de la recevoir, priant pour que tout se passe bien durant le transport et à la douane.
{FIN DE L'ANECDOTE}
De la snapback, de la curve, de la 9Forty, de la vintage et des collections actuelles, les épiciers ont tout ce qu'il vous faut pour représenter fièrement la franchise que vous supportez ! Au côté des Lakers, des Warriors et des Patriots, vous retrouverez également des casquettes d'équipes de baseball, de hockey sur glace et même de NCAA !
Aujourd'hui les épiciers sont heureux de pouvoir partager avec vous leur passion du couvre chef américain que ce soit pour les commander sur le site, ou alors les retrouver en magasin.

Les magasins de casquettes Brooklyn Fizz

Si les U.S.A. avaient un « chapeau national » ce serait sans aucun doute la casquette, la « baseball cap » pour être précis.
Là-bas, tout le monde en possède au moins une.
Que ce soit pour supporter son équipe, pour afficher ses passions ou tout simplement avec le logo de l’entreprise pour laquelle on travaille. Les services de l’Etat Américain ont même leurs « caps » : US Air Force, DEA, les Shérifs...
New Era, la marque leader sur le marché, en fabrique plus de soixante-dix mille par semaine.
Les épiciers en portent depuis leur tendre enfance. A chaque fois 'un de leurs proches allaient aux U.S., ils les suppliaient de leur en ramener.
Ne vous y trompez pas, si vous voyez autant de casquettes de NBA et NFL dans la boutique des épiciers, ce n'est pas pour faire beau, c'est surtout parce qu'ils ont envie de toutes les avoir.
Et c'est une aubaine pour l'épicier Jean-Charles quand un client lui en achète une, ça veut dire qu'il va pouvoir se replonger des heures et des heures dans les catalogues de ses fournisseurs pour repasser commande !

Historique

Il faut remonter aux années 1860 pour trouver la toute première version de la casquette de baseball proche de ce que les épiciers portent aujourd’hui.
On doit cette « invention » à l’équipe de baseball amateur des Brooklyn Excelsiors. Leur couvre-chef avait déjà une visière, et un « bouton » sur le haut. Cette version « Brooklyn Style » devint très populaire à partir du début des années 1900 pour devenir le chapeau que l’on retrouvait partout dans les années 1940.
Son histoire prit un tournant dans les années 40 et ce pour deux raisons :
-la première est quand les fabricants ont commencé à rigidifier la visière, en utilisant par exemple du caoutchouc.
-et la deuxième, c’est quand l’équipe des Tigers de Detroit ont apposé leur logo sur leurs couvre chefs.
C’était novateur et surtout c’était la révolution qui allait changer le monde de la chapellerie à tout jamais.

La mode aurait pu se cantonner aux sports, mais la "cap" s'est popularisée en grande partie grâce au rap, Ice Cube avec celle de Raiders, le Wu Tang avec celle des Yankees de New York, Luda & T.I.P. avec celle d’Atlanta... la liste pourrait s’allonger à l’infini.

Comment sont-elles fabriquées ?

Le tissus utilisés sont toujours les mêmes, de la laine, du coton, ou un mélange coton / synthétique.
  • 1ere étape : on découpe les pièces de tissus
  • 2eme étape : on trie les morceaux de tissus (ou panneaux) qui vont recevoir un œillet (qui sert de ventilation) et les parties qui vont être brodées avec le logo d’une franchise. Cette partie peut prendre plus ou moins de temps suivant la complexité du logo. Il parait que celui des Marlins de Floride est un des plus complexe ) faire.
  • 3ème étape : la couture. Les panneaux sont cousus ensemble. En règle générale une casquette compte 6 à 8 panneaux. Une fois les coutures terminées, elles sont cachées par un ruban, qui permet de cacher les bords bruts des panneaux, d’éviter que le tissu ne s’effiloche et de proposer un produit sans défaut. C’est à ce moment qu’on ajoute la pièce de plastique ou le scratch qui permet de régler la taille.
  • 4ème étape : on pose le « bouton » au sommet.
  • 5ème étape : les visières. Elles sont le plus souvent composées de tissus entourant une lamelle de plastique, leur permettant d’être rigides. Elles sont découpées par un emporte-pièce puis cousue à la casquette.

Les différents types :

Il existe une multitude de formes différentes, auxquelles il faut ajouter une multitude de manières de les serrer, auxquelles il faut ajouter une multitude de matières, auxquelles il faut ajouter une multitude de franchises et de logo... vous avez compris ou les épiciers veulent en venir.
Néanmoins, on peut distinguer plusieurs points :
-l’attache
snapback : boutons pressions ou scratchs à l’arrière pour régler la taille,
fitted : à la taille de celui ou celle qui la porte,
strapback : lanière à l’arrière pour régler la taille
-la forme
Les formes évoluent avec le temps (et la mode), vous pouvez trouver des casquettes 6 panels/panneaux (la forme la plus classique), 5 panels (avec des panneaux transversaux sa forme colle plus au crane du porteur), la trucker (proche du modèle classique, mais avec des panneaux en mesh - résille à l’arrière)
-les visières
Plates ou courbées, courtes ou classiques, là aussi il y en a pour tous les goûts.
Si la mode (merci Lil’Jon) étaient au visières plates et fitted comme la 59fifty de New Era, dorénavent ce sont les snapback avec visière « curve » qui se vendent le mieux, à l’image de la New Era 9Forty.

Les marques

Là aussi, il y a foule. Il est inutile d’essayer de les compter, c’est impossible, il s’en créé tous les jours !
Les épiciers ont décidé de se concentrer sur les marques de qualité qui se sont spécialisées dans les sports américains.
C’est ainsi que vous retrouverez dans leurs magasins de Lyon, Mâcon et Dijon ainsi que sur ce merveilleux site des casquettes pour hommes, femmes et enfants New Era, Mitchell & Ness et ’47.
Toutes ces marques ont comme point commun d’être américaines, et de proposer des couvre chefs aux couleurs des plus grandes équipes de NBA, de NFL, de NHL et de MLB.

Produit ajouté au comparateur