L'histoire de New Era

New Era : quand chapellerie et sport se rencontrent

Avant que le baseball ne devienne aussi populaire, la chapellerie ne connaissait pas le succès actuel. Ce n’est que grâce au rêve d’une famille que cette mode a pu se développer.
Les épiciers reviennent sur l’histoire de la marque de casquettes New Era depuis sa création à la vente de leur produit chez Brooklyn Fizz en passant par la mythique casquette “Fitted”.
C'est un sujet que les épiciers affectionnent particulièrement, parce qu'ils sont très heureux de vous proposer cette marque en boutique. Ils connaissent la marque depuis qu'ils sont en âge de regarder des matchs NBA, et depuis qu'ils ont le droit de choisir les vêtements qu'ils peuvent porter.
Il faut également savoir que le tout premier achat des épiciers Manuel et Jean-Charles en ligne, au début des années 2000, était des casquettes New Era, commandées aux U.S.A. sur un site dédié. Depuis ce jour, personne ne les a plus jamais vu sans une casquette sur la tête !

1920-1940 : de la chapellerie de mode au baseball

Si les hommes d'alors appréciaientt de porter un couvre-chef, l'entreprise New Era décèle des besoins plus importants dans le mode du sport. Cette intuition de génie fera son succès.
Dès 1920, ce positionnement marque le début d'une histoire incroyable.

Moderniser la fabrication

Grâce au rêve de l’immigrant Allemand Ehrhardt Koch, le monde de la chapellerie va être bouleversé. Après avoir appris son métier et avoir travaillé chez la Miller Brothers Cap Company, Ehrhardt créa sa propre entreprise en 1920, New Era à Buffalo, ville située dans l'Ouest de l'état de New York.
Son idée était d’apporter plus de qualité et surtout de moderniser à la fabrication de ses couvre-chefs. A l'époque ou le monde se transforme et s'industrialise, la chapellerie était restée très artisanale. En apportant des modification à chaque étape du processus de fabrication, cet univers pourra évoluer dans le bon sens. Les effets ne tardent pas puisque la New Era Cap Co. fabrique 60 000 casquettes de type Gatsby (en référence à Gatsby le Magnifique, célèbre roman de l'écrivain F. Scott Fitzgerald) en une seule année. Ce changement, apprécié par les clients, lui permet de se faire découvrir. Mais il ne s'agit que d'une première étape vers le succès.

La rencontre avec le baseball

Pour assurer la longévité de l'entreprise, l’offre doit correspondre à la demande. Alors que les ventes de casquettes de mode baissent, Harold, le fils de Ehrhardt Koch, remarque que le baseball est désormais le sport à la mode. Il fait donc le pari de se lancer dans la fabrication de casquettes spécifiques pour ce sport.
La première casquette de baseball New EraⓇ voit donc le jour en 1934. Et ce sont les Indians de Cleveland qui auront la chance de porter en premier une casquette New Era. Forcément, ce ne sont pas les seuls à lorgner sur ce marché, et à cette époque l'équipementier était choisi par l'équipe, et non par la ligue qui l'imposait à toutes les franchises. New Era dû donc démarcher et se battre pour attirer de nouvelles teams et construire leur empire.

Une marque en pleine résistance

La Seconde Guerre Mondiale fut une période complexe pour toutes les entreprises. Toutefois, New Era fait preuve d’ingéniosité pour poursuivre la production. En effet, le tissu provient directement des quartiers spécialisés (dont le Garment District) dans les vêtements à New York. Ces chutes de tissu vont être transformées en casquettes originales: elles sont teintes pour arborer les couleurs des équipes de baseball américaines.
Pendant cette période, un nouvel élastique est également créé afin d'assurer une parfaite tenue de la casquette pendant les matchs.

59 Fifty par New Era

1950-1960 : l’arrivée de la casquette iconique

Dès 1950, l'univers du chapeau et plus encore de la casquette s'apprête à vivre une révolution. Les modèles pour les joueurs de baseball se multiplient, jusqu'à l'arrivée de la Fitted, une véritable légende.

La naissance de la Fitted

New Era a connu le succès en se positionnant comme LE fabricant officiel de casquettes de baseball. Le nombre de franchises portant leurs casquette est impressionnant, avec notamment: les Brooklyn Dodgers®, Cincinnati Reds®, Cleveland Indians® et Detroit Tigers®. Ce sont au total 16 équipes qui lui font confiance.
Mais l’entreprise ne compte pas s’arrêter en pleine ascension. En 1954, Harold crée la casquette qui deviendra une légende, la fameuse 59FIFTYⓇ. Ce nouveau modèle fait immédiatement l'unanimité. À ce jour, elle reste la casquette la plus vendue par cette marque (ce qui la classe largement sur le podium des caps les plus vendues au monde).
Elle est révolutionnaire à bien des égards: elle garde sa forme, grâce à sa couronne structurée, elle a une visière plate, et elle est disponible en plusieurs tailles. A cette époque les caps ne sont pas réglables, et chacun doit connaitre son tour de tête pour être le plus à l'aise.

Sur le chemin de la gloire

Avec le succès de ce nouveau modèle de casquette, l’entreprise a besoin de nouveaux locaux. Harold décide donc d’ouvrir une nouvelle usine à Derby dans l'état de New York. L'iconique 59FIFTYⓇ sera donc exclusivement fabriquée dans cette succursale.
En 1974 c'est pas moins d'une vingtaine de franchises de baseball qui portent des New Era.
Ce tournant dans l’histoire de l’entreprise, fera son succès.

1970-1990 : place à la nouvelle génération

L'entreprise d'Ehrhardt Koch, décédé en 1954, devient un véritable empire familial. À chaque nouvelle génération, de nouveaux projets émergent. New Era ne s'arrête pas de croître. Ces nouvelles décennies vont transporter l'entreprise à un niveau supérieur.

Aller encore plus loin

Après Harold, David, son fils, prendra le relais. Mais il faudra attendre l’arrivée de Chris Koch, le fils de David, pour voir une nouvelle évolution dans l’entreprise. Avec des idées originales, il compte bien séduire tous les sportifs.
Sous son impulsion, l’entreprise va plus loin que la vente de casquettes aux couleurs de franchises de baseball. Désormais, des produits de qualité et tendances sont également déclinés pour tous les sports universitaires. Les joueurs de ligues AAA et les équipes internationales peuvent aussi profiter de couvre-chefs de qualité.
New Era s’adresse désormais à tous les amateurs de sport.
Grâce à cette nouvelle stratégie, les années 80 sont particulièrement florissantes pour l'entreprise de chapellerie.

Les casquettes imaginées visent un large public. Tous les fans de sports peuvent porter les mêmes casquettes que les joueurs professionnels. Il faut savoir que même l'armée fait appel à cette entreprise pour créer des casquettes spécifiques.
Si vous vous baladiez dans les rues des métropoles U.S. en 1990, vous auriez pu constater qu'une grande partie des Américains arboraient désormais une casquette New Era.

La consécration avec MLB et Spike Lee

Les prouesses de l’entreprise New Era sont telles que la reconnaissance ne tarde pas. En 1993, MLB (la ligue de baseball professionnelle) décide d’en faire le fournisseur exclusif pour toutes les équipes. Il n’en fallait pas plus pour assoir le statut la marque. 
Pour séduire le public, elle regorge d'imagination. Elle se paye ainsi le luxe de lancer un partenariat avec Spike Lee (réalisateur mais aussi grand fan des Knicks) en 1996. L’idée est de donner à tous l’envie d’arborer fièrement une casquette de la marque.
Les sportifs ne sont plus les seuls concernés puisque cette casquette devient un véritable accessoire de mode. Avec un tel représentant, la marque intéresse de toutes nouvelles catégories de clients. Les amoureux du cinéma vont s'y intéresser de près, comme les amateurs de musique, et spécifiquement de Rap. Demandez donc à Lil'Jon si il aime New Era !
C'est aussi dans les nineties

casquette Chicago Bulls New Era

Nouveau millénaire, nouvelles ambitions. Bienvenu dans les années 2000

Née au vingtième siècle, New Era a bien l'intention de s'imposer au siècle suivant et continuer son chemin années après années. L'arrivée des années 2000 la pousse justement à explorer de nouveaux marchés. Avec une stratégie bien ficelée, elle sera bientôt connue au niveau mondial.

Poursuivre l'aventure commencée en 1920

Dans les années 2000, New Era souhaite passer au stade supérieur. Son ambition est désormais de devenir le leader mondial dans le monde de la chapellerie, de la mode et du divertissement. De nouvelles succursales sont ainsi ouvertes en Europe, au Japon et en Australie. En seulement deux ans, l'entreprise a réussi à s'internationaliser.
Les ventes augmentent de façon considérable sur chaque continent. Cette marque connue par tous les fans de sport au monde trouvera rapidement de nouveaux clients.

Alors que Chris Koch devient PDG en 2003, il a envie de renouer avec l'histoire. En 2006, il déménage ainsi les bureaux de la société à Buffalo, la ville où tout a commencé. Malgré la montée en puissance de la marque qui pèse au niveau mondial, l'arrière-petit-fils d'Ehrhardt Koch, le fondateur, n'a pas oublié son héritage.

L'ouverture aux autres sports

Après le baseball, New Era souhaite devenir la marque de référence dans les sports les plus populaires aux États-Unis. En 2012, l'entreprise devient sponsor et la casquette officielle de la NFL. Les joueurs de football américain profitent enfin de casquettes spécialement imaginées à leur attention. La NFL est alors la ligue de sport la plus importante aux Etats-Unis, supplantant la MLB.
En 2016, elle propose des casquettes originales pour tous les joueurs de la NBA. Nouvel élément de leur uniforme, elle est portée par les joueurs sur le banc de touche. Ces représentants d'élite ne sauraient faire une meilleure publicité à la marque.  

À partir de ce moment, la marque devient la seule à posséder des droits pour les trois plus grandes ligues sportives du pays. Connue mondialement, les sportifs ont tous la chance d'arborer ces casquettes tendances. 
La même année, l'entreprise a lancé The New Era Fondation afin de venir en aide aux plus démunis. Si elle n'a cessé de côtoyer le succès, il n'est pas question d'oublier ses valeurs pour cette marque bientôt centenaire.

L'aventure continue en 2020

L'entreprise a désormais atteint des sommets et le gamme de produits proposés s'est grandement élargie. À côté de la célèbre casquette NY des Yankees de New York, d'autres chapeaux sont proposés.
Casquettes de baseball, de football, de tennis mais aussi protections pour motards font partie des gammes proposées. Les champions de course automobile peuvent également s'équiper avec des casquettes aux couleurs de leurs écuries.

L'ouverture vers de nouveaux marchés

Au travers d'un partenariat avec Walt Disney et Warner Bros, la marque vise une nouvelle clientèle. Les enfants et les fans de Disney peuvent par exemple découvrir une casquette Looney Tunes.
New Era démontre une fois de plus que l'entreprise sait comment faire l'unanimité.
Les fans de cinéma et de divertissements seront également ravis découvrir des modèles de chapeaux et casquettes à l'effigie de leurs héros. Les derniers modèles proposés ont trouvé un accueil chaleureux.

La marque américaine parvient à sponsoriser et équiper chaque année de nouvelles ligues sportive dans d'autres pays. Elle propose notamment des modèles pour les joueurs de football et de rugby en Angleterre. Véritable tendance dans le streetwear, New Era propose également des bobs, qui devient un accessoire à adopter absolument.

Entre casquettes de légende et nouveautés

Si la 59FIFTYⓇ reste la préférée de l'entreprise New Era, l'entreprise créé de nouveaux modèles, coloris et collections. Il faut savoir qu'en France les épiciers vendent plus de casquette 9Forty que de tout autre modèle.

Reconnaitre les modèles de casquette New Era
Reconnaitre une vraie casquette New Era


En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous actualiser votre panier et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus
J'accepte
Produit ajouté au comparateur