Comic Books à Lyon, Mâcon et Dijon !

Retrouvez une sélection de comics dans les épiceries !

Depuis quelques temps, les épiciers proposent un grand nombre de comics dans leurs boutiques, à destination des mordus du 9ème Art ou de ceux qui s’intéressent à la pop culture américaine. Marvel, DC Comics, indépendants sont tous sont dans les rayons des épiceries, et à tous les prix. Une bonne occasion de se faire plaisir ou de gâter ses proches, avec quelques grands noms du monde des comics américains.
comics marvel

Marvel Comics et son univers

Les Quatre Fantastiques, Daredevil, Iron Man, Hulk, Captain America… Ils sont plus de 200 super-héros et super-vilains à évoluer dans des univers intégralement conçus par la maison d’édition Marvel Comics. Tout a commencé en 1939, lorsque Martin Goodman, alors éditeur de pulps (des BD peu coûteuses, imprimées sur du papier de mauvaise qualité), décide de lancer Timely Publications. Cette maison d’édition spécialisée dans les comic books deviendra Marvel en 1960.

Human Torch, alias Jim Hammond est le premier super-héros Marvel. Cet androïde capable de survivre de longues périodes sans oxygène a peu à peu disparu de la culture comics, en raison de son homonymie avec l’un des personnages des Quatre Fantastiques, pourtant créé bien plus tard. Human Torch avait été inventé dans l’espoir de concurrencer Superman, publié par McClure Syndicate (qui sera absorbé par DC Comics) et grand succès éditorial de 1938.

Il faut attendre l’arrivée en 1940 de Captain America, le super-héros patriote, pour que les chiffres de ventes des comics Marvel s’envolent. Suivront ensuite les succès des Quatre Fantastiques au début des années 60, Hulk, Thor et Spider-Man en 1962, Iron Man et X-Men en 1963 et Daredevil en 1964 : la légende Marvel Comics était née.

DC Comics, l’outsider du comics devenu éditeur de premier plan

L’acronyme DC, qui signifie Detective Comics, a été détourné par Marvel Comics en « Distinguée Concurrence », preuve en est de l’influence de DC Comics dans l’univers de la BD américaine. L’entreprise, alors baptisée National Allied Publications, voit le jour en 1934, sous l’impulsion d’un ancien major de l’armée américaine devenu auteur de pulps, Malcom Wheeler-Nicholson. Ce dernier édite sa revue New Fun Comics avec des comics inédits, en opposition avec la concurrence, qui ne présente que des rééditions de comic strips. Les débuts sont plutôt modestes et le fondateur est obligé de s’associer avec Harry Donenfeld et Jack Liebowitz pour éponger ses dettes.

En 1938, alors que l’éditeur est en difficulté, un jeune dessinateur présente les planches d’un comic intitulé Superman à Donenfeld, lequel décide de le produire dans le premier numéro d’un nouveau magazine de Nation Allied Publications, Action Comics. Le succès est immédiat et permet à DC de se placer en pole position des éditeurs de comics. L’année suivant, c’est au tour de Batman d’entrer sur scène et d’accroître les revenus de l’éditeur américain. Apparaissent ensuite Flash, Green Lantern et Wonder Woman.

En 1960, la situation s’inverse et Marvel Comics attire à nouveau le lectorat grâce à son catalogue de comics variés et sans cesse renouvelés. Il faudra attendre les cross-overs, les spin-offs et la collection All-Stars, intervenus dans les années 2000, pour que DC Comics retrouve son souffle et redevienne un éditeur de comics de premier ordre.

La lutte farouche opposant Marvel Comics et DC Comics se transporte aujourd’hui des livres aux films…

comics DC
comics inde

Les comics indépendants, les alternatives aux super-héros

Si les Big Two règnent en maître sur les comics, il ne faut pas pour autant négliger les maisons indépendantes, qui recèlent nombre de pépites à découvrir d’urgence !

Dans les plus connus, il faut absolument citer Vertigo Comics. Pas tout à fait une nouvelle venue dans l’univers des comics puisqu’elle bénéficie du soutien de DC Comics, cette maison d’édition est connue pour quelques grands titres comme Sandman, 100 bullets ou encore Y the Last Man. Plus récemment, le label a publié Fables, Hellblazer, American Vampire, Sweet Tooth…

Du côté d’Image Comics, fondé par des dessinateurs qui ont un temps officié chez Marvel, on retrouve quelques héros qui ont marqué les époques comme Spawn, Savage Dragon, ou encore The Walking Dead.

Dark Horse Comics quant à elle est une maison d’édition de comics indépendante qui séduit par la qualité de son catalogue. The Goon, Empowered ou Hellboy sont à mettre entre toutes les mains.

Enfin, Dynamite Entertainement, l’éditeur indépendant considéré comme l’héritier des pulps. Des artistes comme Ennis, Busiek et d’autres, signent des comics flamboyants à l’instar de Battlefields, Project Superpowers ou des adaptations comme Total Recall et Terminator.

Et pour conclure sur encore plus d’inspiration, les épiciers évoqueront également les comics de Boom! Studios, Avatar Press, Aspen Comics, Bongo Comics (avec des comics dérivés de Futurama et les Simpson), Urban Comics…





Produit ajouté au comparateur