Sada Baby « Skuba Sada »

SKUBA

On a déjà évoqué à quel point la scène gangsta rap de Detroit est une des plus captivantes. Y mettre le nez, c’est se faire aspirer dans un vortex froid à s’en chopper des engelures, c’est croiser des personnages plus outranciers et sauvages les uns que les autres. C’est aussi découvrir un son, un argot, des histoires de vie, une géopolitique et une culture locale qui ne demandent qu’à être décryptés et documentés.

Cette année a été particulièrement productive, quantitativement, qualitativement, et certains rappeurs sont peut-être en train d’ouvrir des portes à leurs pairs.

En flotteur sur ce mélange de gangsta bounce, de funk asséchée et de trap, typique de l’air post-Blade Icewood à Detroit, Sada Baby livre avec Skuba Sada un des quelques indispensables. Son parfait équilibre d’humour trash et d’ultra violence peut rappeler l’apogée de Kaaris, époque Or Noir, avec qui il partage aussi une science de la barbe taillée et un respect très limité pour la soeur d’autrui. Quand il se met à chanter avec sa voix de velours, ses farces lui donnent des airs complètement psychopathes qui décuplent le punch d’un album déjà bien chargé en adrénaline, avec ses refrains minimalistes répétés en tourbillon et ses montées en puissance pleines de rayons lasers et de vents synthétiques.

Ecoutez les singles 2K17, le complètement malade Return Wit My Strap, ou son plus gros succès à ce jour, Stacy, sorti l’an dernier.

Skuba Sada est disponible sur iTunes et les plateformes de streamings.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>