Chuck Strangers Fresh

Chuck Strangers Fresh

Né en 1991 à Brooklyn, Chuck Strangers porte encore des couches quand ses albums de chevet font la fierté de New York. A cause de cet amour pour le rap des années 1990, le jeune Strangers est la risée de ses camarades d’école, qui moquent son feeling jugé dépassé et sa MPC poussiéreuse. Le bizut se lance malgré tout dans un apprentissage intensif du beatmaking, aidé d’un outil de son époque, YouTube, où il décortique comme des tutos les vidéos de DJ Premier, Pete Rock et J. Dilla en pleine création. Puis Chuck entend parler de petits tout aussi fascinés que lui par les années 1990. Le leader de cette bande de lycéens, véritable anachronisme vivant, qui de sa tenue jusqu’à sa gouaille semble venir tout droit de l’époque où Bill Clinton étrennait son premier mandat, n’est autre que Joey Badass. Chuck rejoint Joey, Capital Steez et CJ Fly, avec qui il partage une préférence pour le rap vintage et une envie de le remettre à la mode, pour devenir le beatmaker de Pro Era.

L’histoire et sa suite, tout le monde la connaît. Depuis, Joey Badass à troqué sa patine vintage contre une conscience politique, et le tourmenté Capital Steez nous a tristement quitté.

Annoncé depuis quelques années, la sortie de Consumers Park, l’album solo de Chuck Strangers semble imminente. Fresh, le premier single produit par Alchemist, garde un côté rétro et montre un Chuck qui a pris de l’âge, drôle et légèrement décalé. Peut-être  dans la lignée de l’excellent Bein You Is Great de Quelle Chris sorti l’an dernier ? L'apparition de RZA dans la vidéo attise encore plus la curiosité.

Voir le clip de FRESH de Chuck Strangers

Leave your reply

*
**Not Published
*Site url with http://
*
Produit ajouté au comparateur