Les Twinkies chassent les fantômes

Filez vite dans la rubrique promotion du site : vous y découvrirez une édition limitée des Twinkies, présentés cette fois aux couleurs du film « Ghostbusters 3 », vous savez, le tout dernier, celui où ce sont les femmes qui chassent les fantômes. C’est d’ailleurs à eux que le fourrage de cette génoise plébiscitée outre-Atlantique fait référence : il est au citron et surtout d’un magnifique vert fluo.

Bien évidemment, vous pouvez tout aussi bien opter pour d’autres parfums. Vos épiciers préférés vous proposent des Twinkies à la banane, à la crème, au chocolat, etc. Faites votre choix (ou testez les tous) !

Cela fait des lustres que les Twinkies garnissent les lunch boxes des écoliers américains. L’histoire de ces gâteaux est d’ailleurs plutôt originale. Un boulanger de Chicago les a inventés en 1930 pour pouvoir faire fonctionner en hiver une machine jusqu’alors dédiée à la fabrication de gâteaux à la fraise. Les premiers Twinkies ont été imaginés avec un fourrage à la banane. Puis ils furent garnis de simple crème, à cause d’une pénurie de bananes (justement) durant la seconde guerre mondiale. Multiplication des saveurs, ajustements dans la recette, apparitions sur grands et petits écrans – dont le premier « SOS Fantômes » d’ailleurs » -, etc : au fil des décennies, les Twinkies deviennent incontournables.

Mais en 2012, patatras ! Hostess, la société productrice, fait faillite et disparaît de la circulation en entraînant ses petits gâteaux dans sa chute. Il faudra toutefois moins d’une année pour que des fonds d’investissement reprennent le flambeau et que les Twinkies retrouvent les rayons des supermarchés… et des épiceries américaines.

Pringles, une histoire de chips

Mr Pringles n’est pas tout jeune : il est né (avec sa moustache) en 1956, quelque part dans l’Ohio.

Mais ses premières chips n’ont été commercialisées qu’à partir de 1964, pour marcher ensuite vers le succès que l’on connaît.
Car aujourd’hui, les Pringles ont bel et bien conquis la planète apéro – et accessoirement celles des chambres d’ados et des coins télé. Ces chips courbées, fabriquées à base de pommes de terre et de céréales, sont en effet terriblement addictives.
Connaissez-vous un paquet de Pringles qui dure plusieurs semaines ? Pas nous !

La variété des goûts proposés participe largement à la popularité des Pringles. Les saveurs Original, Paprika et Sour Cream & Onion tiennent la vedette en France. Mais pourquoi ne pas varier les plaisirs ?
C’est justement ce que pensent les épiciers, qui vous proposent des versions inédites sur le marché hexagonal, comme les Pringles Screamin’ Dill Pickle (autrement dit aux cornichons) et les Jalapeno Super Stack, entre autres. Et pour une saveur qui nous fait traverser l’Atlantique on peut aussi tester les versions sauce Ranch et Xtra Tanguy Buffalo Wings (ailes de poulet sauce Buffalo). De quoi épater quelques copains !

Ce qui est bien aussi, avec les Pringles, c’est que les boîtes peuvent avoir une nouvelle vie une fois que les gourmands l’ont vidée.
Fabriquer un pot à crayons ou un distributeur de coton, stocker les spaghettis ou les dosettes de café, ranger des bijoux, tout est possible, il n’y a qu’à laisser libre cours à son imagination (ou jeter un coup d’œil sur le net).

Les Oreo, en version Red Velvet

Si vous salivez devant un gâteau à étages très coloré et savamment décoré, il y a de fortes chances pour que l’œuvre gourmande soit américaine.

Le Red Velvet Cake en est un exemple, et l’une des pâtisseries vedettes outre-Atlantique. Pour ceux qui auraient du mal avec la langue de Shakespeare, « red » signifie rouge et « velvet » velours. Le velours fait référence à la douceur de la génoise, le rouge à la couleur du fourrage, jadis obtenue (dit-on) par réaction entre le vinaigre blanc, le cacao naturel et le babeurre, aujourd’hui grâce à une bonne dose de colorant.

Succès oblige, les bons gros Red Velvet Cakes et leur épaisse couverture fromagère ont vu leur famille s’agrandir. Cela a commencé par l’arrivée de petits frères en version cupcakes. Et aujourd’hui, c’est la célèbre marque de biscuits-sandwich Oreo qui propose son édition spéciale, Oreo Red Velvet.
Les épiciers n’ont bien sûr pas manqué l’occasion et vous proposent de savourer cette nouvelle recette. C’est ici les biscuits qui se parent d’une belle couleur rouge et sont fourrés de cream cheese. Miam !

Rien d’étonnant à cela. La marque Nabisco, qui a commercialisé ses premiers biscuits en… 1912, est une habituée des coups d’éclats gustatifs. Et oui, si vous pensez qu’un Oreo est immanquablement noir et blanc, détrompez-vous !
Aux States, on sait varier les plaisirs et vous n’avez qu’à jeter un coup d’œil au rayon dédié de l’épicerie américaine pour vous en convaincre : Oreo à la menthe, Oreo Birthday Cake, Golden Oreo… faites votre choix !